SUMMERTIME : rencontre avec deux acteurs de la série, Caterina Biasiol et Enrico Inserra

0
3815
captures d’écran Summertime (c) Netflix

 

NB : I lettori italiani possono leggere l’intervista alla fine dell’articolo

Une série toute légère est sortie sur Netflix pendant le confinement : Summertime (3 mètres au-dessus du ciel en français)… Un prélude aux vacances, l’été, la plage et les romances…

Cette série nous a fait découvrir une nouvelle génération d’acteurs italiens… On a voulu en rencontrer quelques-uns …. Deux se sont prêtés au jeu de l’interview croisée… les mêmes questions à chacun : Caterina Biasiol et Enrico Inserra

.

Caterina est une belle actrice romaine de 25 ans qui interprète Maddalena, la fiancée éconduite d’Alessandro. Summertime n’est pas un coup d’essai : cinéma, séries (Le Silence de l’eau, par exemple), théâtre, de nombreuses pubs fleurissent son curriculum.

Enrico est sarde, mais vit à Rome. Avant Summertime, on l’avait vu dans la série 1994, mais aussi dans un rôle au cinéma(La mia seconda volta) et dans diverses pièces de théâtre. Dans Summertime, il interprète Jacopo, un ami mais aussi un rival d’Alessandro dans leur écurie de moto.

Le succès dans la série permettra le tournage d’une deuxième saison, cet été.

 

1. Idéalement, quelles seraient les quatre premières lignes de ta page Wiki ?

Caterina Biasiol : Actrice romaine, passionnée de surf, étudiante en littérature et en cinéma

Enrico Inserra : Bonne question ! Vraiment, là, tout de suite, je ne sais pas. Je peux juste te dire que je suis un gars avec des goûts musicaux bizarres, et des goûts cinématographiques encore plus bizarres.

 

2. D’où écris-tu tes réponses ?

CB : De Rome, ma ville natale.

EI : J’écris mes réponses de la petite chambre dans laquelle j’ai grandi chez ma mère. J’y suis retourné à cause de la situation actuelle. En Sardaigne, ma terre.

 

3. Première réaction quand on a confirmé ta participation dans une série Netflix ?

CB : Trop enthousiaste, c’est évident.

EI :   De l’enthousiasme, parce qu’outre une série Netflix, il s’agit d’une série qui parle de motos, chose assez rare

 

 

4. Y a-t-il  des points communs entre ton personnage et toi ?

CB : Maddalena et moi, nous sommes très différentes. Cependant, nous tenons toutes deux beaucoup à l’amitié.

EI : Comme tu peux le déduire de la réponse précédente, j’ai, comme Jacopo, une passion pour les deux roues, depuis très longtemps. Mon papa m’a offert ma première moto à 5 ans… limite j’apprenais à mettre les gaz avant de pouvoir pédaler.

 

5. Ton personnage est toujours dans l’ombre d’un autre (Alessandro). Avoue, c’est une grande frustration, non ?

CB : J’espère, évidemment, que Madda puisse se dévoiler davantage dans de prochains épisodes, mais je n’ai pas ressenti de frustration. Au contraire, me glisser dans son costume m’a fait découvrir une partie inconnue de moi-même.

EI : Bah, dans l’histoire, on voit que Jacopo essaie d’attraper au vol l’occasion qui se présente à lui, avec de grosses incertitudes sur la loyauté pour son ami. Ce serait difficile de ressentir de la frustration, parce que Ludovico est vraiment impossible à détester, et d’ailleurs, avec son expérience bien plus riche que la mienne, sur les plateaux, il est même devenu un modèle.

 

6. Cet été, tu seras (ou tu feras)…

CB : Je voudrais retrouver l’océan pour surfer sur quelques belles vagues, mais je serai certainement prise par le tournage de la 2e saison de Summertime.

EI : J’essaierai de faire beaucoup de moto et de rester avec mes amis, ma seconde famille. J’ai le même groupe d’amis depuis la 6e, ils sont plus des frères qu’autre chose. Je ne pouvais rien demander de mieux à la vie.

 

7. Ta tenue de plage ressemble à celle de Madda,  de Jacopo ?

CB : ahahah, ça dépend, je suis un peu plus spartiate, j’ai moins de bracelets, moins de colliers.

EI : Ma tenue de plage se limite à un maillot qui a 3-4 ans, piqué à mon père et des vieux shorts de foot pour descendre sur la plage. C’est toujours un désastre quand je m’habille (à part les baskets, ça, j’aime !). Ne me déteste pas ! hahaha !

8. La question embarrassante que tu n’oserais jamais poser à l’autre acteur, interviewé en même temps que toi ?

CB : ah, là, désolé…je n’aime pas mettre les gens dans l’embarras

EI : Moi, j’aimerais savoir quel film tu n’as pas aimé du tout alors qu’il faisait l’unanimité ?

 

Trois mètres au-dessus du ciel (Summertime) est visible sur Netflix depuis le 29 avril 2020. La première saison compte 8 épisodes. La deuxième saison se tourne cet été.

Elle est réalisée par Lorenzo Sportiello et Francesco Lagi.

Costumes : Sara Fanelli


In italiano…

 

1. Chi è …. Caterina Biasiol, Enrico Inserra ? ( tipo, idealmente, le 4 prime righe della tua pagina Wikipedia)

CB : Attrice romana, appassionata di surf e studente di letteratura e cinema.

EI : Bella domanda. Proprio in questo periodo non lo so, posso limitarmi a dirti un ragazzo con degli strani gusti musicali e ancora più strani gusti cinematografici.

2. Da dove stai digitando le tue risposte ?

CB : Roma, la mia città natale

EI : Digito le mie risposte dalla cameretta in cui sono cresciuto a casa di mia madre, dove sono tornato a causa della situazione che stiamo vivendo. In Sardegna, la mia terra.


3. Prima reazione quando si è confermata la tua partecipazione in una serie di Netflix ?

CB : Ovviamente, tanto entusiasmo!

EI : Entusiasmo, perché oltre che essere una serie Netflix è anche una serie che parla di moto! (Cosa abbastanza rara)


4. Ci sono punti comuni e divergenti tra te e il tuo personaggio ?

CB : Io e Madda siamo diverse, ma entrambe teniamo molto all’amicizia

EI : Come puoi capire dalla risposta precedente anche io come lui ho una passione per le due ruote , tra l’altro da tanto tempo ormai. Mio papà mi regalo la prima moto a 5 anni, ancora un po’ e imparavo prima a usare il gas che i pedali..

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#Summertime è fuori adesso su #netflix

Une publication partagée par Enrico Inserra (@enricoinserra) le


5. Il tuo personaggio è sempre nell’ombra d’un altro (Alessandro, per te) Confessalo, una gran frustrazione, no ?

CB : Ovviamente spero che Madda si possa raccontare di più in futuro, ma non trovò una “frustrazione” in questo. Anzi, mettermi nei suoi panni mi ha fatto scoprire un lato di me che non conoscevo.

EI : Beh nella storia vediamo che Jacopo cerca di prendere al volo l’occasione che gli si presenta, non con poche incertezze per la lealtà verso l’amico.. Per me posso dirti che sarebbe difficile provare “frustrazione” perché Ludovico è davvero impossibile da odiare, anzi, avendo tantissima esperienza più di me sul set è stato un riferimento.


6. Quest’estate, sarai (farai)…………..

CB : Vorrei tornare sull’oceano per surfare qualche bella onda, ma probabilmente sarò impegnata nelle riprese di summertime 2.

EI : Quest’estate cercherò di andare tanto in moto e di stare coi miei amici, che sono la mia seconda famiglia. Ho lo stesso gruppo di amici dalla 1’ media, che ormai sono più fratelli che altro. Non potevo chiedere di meglio dalla vita.


7. La tua tenuta da spiaggia assomiglia al look del tuo personaggio ?

CB : Ahah, dipende. Con meno braccialetti e collane, sono più spartana.

EI : La mia tenuta da spiaggia si limita ad un costume di 3/4 anni fa rubato a mio padre e dei vecchi pantaloncini da calcio per arrivare in spiggia. Sono sempre stato un disastro nel vestirmi 🤦🏼‍♂️ (apparte le sneakers, quelle le amo) non odiarmi! Ahaha !

8. la domanda imbarazzante che non oseresti mai fare all’altro attore, intervistato con te…

CB : Non amo mettere in imbarazzo le persone. Sorry!

EI : Io ho una domanda… Vorrei chiederti un film che piace a tutti, ma che a te ha fato schiffo.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🌹

Une publication partagée par The clouds in the puddle (@caterinabiasiol) le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.