LECTURE : La Chanson blanche de Grégoire Godinaud

0
268

Le 6 décembre 2015, le vol AN 333 reliant Boston à Paris, sombre en pleine mer. A son bord, 478 passagers et 12 membres d’équipage. Aucune trace de la carcasse du Boeing 777 ou de dépouilles de victimes. Ce crash est un mystère, jusqu’à ce que…

Jusqu’à ce qu’en 2019, des pêcheurs récupèrent dans l’eau un sac étanche contenant un appareil photo, les papiers d’identité de Raphaël Caldeira, un téléphone et une chanson manuscrite qui pourrait évoquer la chute d’un avion. La Chanson blanche.

Lorsque Tom Caldeira apprend la découverte de ce sac, il est bouleversé. Son frère jumeau a-t-il une responsabilité dans l’accident ?  Et pourquoi son frère lui avait-il réservé un siège dans cet avion ?

Voilà comment commence La Chanson blanche, le thriller de Grégoire Godinaud.

Le très sympathique jeune auteur que nous avons rencontré nous confie avoir été marqué par les accidents d’avions mystérieux de ces dernières années : celui de la Malaysia Airlines, en 2014 et celui du Rio-Paris qui s’est abîmé en Atlantique en 2009.

Mais son imaginaire est aussi bercé par les séries et les films catastrophes.

Son roman est d’ailleurs très visuel et nous permet facilement de nous créer notre cinéma intérieur. On suit donc sur moins de 400 pages les pérégrinations de Tom qui tente de mener sa propre enquête pour innocenter son frère. Mais cette narration est entrecoupée de chapitres dans lesquels on suit différents passagers, différents membres d’équipage, avant et pendant le drame. Ce qui multiplie les pistes et les rebondissements.

L’originalité de ce roman ne s’arrête pas à la narration. Grégoire Godinaud (seulement 26 ans) est aussi compositeur. Un QR code imprimé à la fin du livre nous permet d’écouter cette fameuse chanson blanche qu’il a écrite pour le violoncelle d’Audrey Podrini et qui est interprétée par Victoire Godinaud.

Un thriller captivant.

Grégoire Gaudinaud, la Chanson blanche, éditions du Gros caillou

Disponible ici ou ici (Belgique), ou chez votre libraire habituel.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.