dimanche, septembre 22, 2019
Fringues de séries

AFFAIRE CONCLUE : Julien Cohen ‘s Pride in Brussels

Julien Cohen, nouveau taulier des Marolles ? © fringues de séries

A 5 minutes de la Pride, un autre événement a attiré de nombreux curieux, ce samedi 19 mai,  dans le quartier populaire des Marolles, à Bruxelles : l’ouverture de la nouvelle boutique de Julien Cohen. Toute la journée avait été organisée par Stéphane Vanhandenhoven, un des acheteurs belges d’Affaire conclue, l’émission qui cartonne sur la RTBF et sur France 2.

Julien : au départ, Stéphane avait été engagé sur l’émission pour me faire barrage dans les enchères… Bon, il n’y parvient pas, mais au fil des semaines, il est devenu un ami… je le compte désormais parmi le cercle étroit de mes amis. C’est lui qui a trouvé cet espace, en face de sa propre boutique.

 

Dès le matin, c’est quasiment toute l’équipe d’Affaire conclue qui avait fait le déplacement dans la capitale européenne : Sophie Davant, toujours aussi lumineuse, les experts Harold Hessel, Jérôme Duvillard, Dorothée Galludec, Patricia Casini-Vitalis et les acheteurs Pierre-Jean Chalençon, Anne-Catherine Verwaerde, Alexandra Morel, Caroline Margeridon, Gérald Wathelet, Bernard Dumeige, Leticia Blanco, Diane Chatelet, Paul Azzopardi, Caroline Pons, Hugues Amouret… Vous me corrigerez si nous en avons oublié.

Réception à l’hôtel de ville sur la Grand-Place, petit-déjeuner, déjeuner, et puis deux heures d’estimation des objets dans le quartier. Acheteurs et experts s’étaient réunis rue de l’épée pour accueillir les très nombreux amateurs d’objets venus faire estimer tableaux, bouquins, lustre ou autres…

Caroline observe un foulard (c) fringues de séries

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A 18 heures, des géants et des majorettes sont venus animer la rue Blaes pour fêter l’ouverture de Mes Découvertes, le nouvel espace de Julien. Le spectacle a d’ailleurs particulièrement plu à Sophie Davant, qui n’a pas hésité à se joindre aux filles pour la photo souvenir.

 

 

Sophie, très amusée, filme les majorettes (que l’on devine dans le reflet) ©fringues de séries

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Moment comique : Julien s’était planté au milieu de la rue Blaes pour expliquer que tout le monde était invité à visiter le magasin, mais par vagues successives vu le manque d’espace à l’intérieur. C’est à ce moment qu’il se rend compte qu’il bloque un bus, et la circulation. Le temps de finir son explication et il laisse galamment passer l’autobus.

Le magasin ressemble bien à ce qu’on connait de Julien Cohen à travers l’émission : des objets gigantesques comme une horloge de gare customisée façon steamy punk, un insecte géant, des tableaux, des meubles, des globes… et des balles de cricket. Par moment, on n’est pas loin du cabinet de curiosités. Pour acheter ou par simple curiosité lors d’une balade domenicale, n’hésitez pas à pousser la porte.

Un grand bravo à Stéphane Vanhandenhoven pour l’organisation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

%d blogueurs aiment cette page :